En 2021, le Mouvement Laudato Si’ a connu une grande croissance. Six années durant, nous avons été le Mouvement Catholique Mondial pour le Climat et, à la suite d’un processus synodal de discernement, nous avons trouvé un nom plus simple et efficace.

En plus des grands rassemblements qu’ont constitués la semaine Laudato Si’ et le Temps pour la Création, nous avons connu une grande unité au travers de la pétition “Santé de la terre, santé de l’humanité” qui nous a permis de faire entendre notre voix pour notre maison commune grâce à une proposition concrète présentée aux dirigeants du monde à la COP 26. 

De nombreux animateurs et animatrices ont été formés et encouragés à créer leurs propres cercles dans leurs communautés locales. Les rencontres mensuelles de prière et les retraites Laudato Si’ sont devenus des moments uniques pour nourrir notre éco-spiritualité. 

Tant de choses se sont passées ! Rejoignez-nous dans la célébration de ces événements en parcourant cette liste. 

1. Nous avons changé de nom !

Après un long temps de discernement qui a débuté en octobre 2019, le Mouvement Catholique Mondial pour le Climat est devenu le Mouvement Laudato Si’ le 29 juillet 2021. 

“Même mouvement, moins de mots, plus Laudato Si’”, c’est ce qui a été annoncé pendant notre événement en ligne. Avec des valeurs mieux définies et une mission plus concrète, le nouveau nom a reçu le soutien du Pape François. 

Ainsi que l’a dit le cardinal du Vatican Michael Czerny: “Ce nom est une prière. Dorénavant, chaque fois que nous mentionnerons le nom du mouvement, nous dirons une prière.”

2. La direction prophétique du Pape François

En août, nous avons eu l’occasion de rencontrer le Souverain Pontife lors d’une audience privée. Le Pape « nous a demandé de nous engager dans un dialogue profond avec les périphéries » et « nous a fait comprendre ce que signifie vraiment le fait d’être passé du Mouvement Catholique Mondial pour le Climat au Mouvement Laudato Si' », selon Lorna Gold, présidente du MLS. 

Avant d’entamer le Temps pour la Création, François a salué le MLS lors de l’Angélus du dimanche 30 août : « Merci pour votre engagement en faveur de la maison commune ». Lors de l’audience générale du mercredi 1er septembre, une délégation du MLS a remis à François une « tente d’Abraham » fabriquée à partir de matériaux recyclés.

À l’instar de son message à l’occasion de la Journée de la Terre, dans lequel il nous a dit que « Dieu pardonne toujours, nous les humains pardonnons de temps en temps, la nature ne le fait jamais » ; ou encore de son message lors de la Journée de l’alimentation, dans lequel il a appelé les grandes entreprises à « cesser de détruire la nature », François s’est exprimé de manière déterminée à de nombreuses reprises à propos de la sauvegarde de la création en 2021. 

Au cours des semaines précédant la COP 26, François s’est exprimé plusieurs fois pour souligner combien il était crucial que les dirigeants de ce monde agissent de manière urgente au cours du sommet de Glasgow. La rencontre avec les chefs de différentes religions et l’appel commun aux gouvernements ont constitué d’importants moments. 

3. Amener la pétition “Santé de la terre, santé de l’humanité” à la COP 26

Laudato Si’ a décidé d’emprunter pour faire entendre sa voix afin que les catholiques puissent travailler ensemble à une solution à l’urgence climatique et à la crise de la biodiversité. 

Au cours de la COP 26, la délégation à Glasgow du MLS a remis les signatures de plus de 130 000 catholiques et 425 organisations partenaires, soutenant l’appel du Pape François pour une action urgente en faveur de la sauvegarde de notre maison commune. 

4. Semaine Laudato Si’

À l’occasion du sixième anniversaire de la publication de l’encyclique Laudato Si’, des milliers de catholiques ont célébré la Semaine Laudato Si’ ensemble à travers le monde. 

Inspirés par le thème « Nous savons que les choses peuvent changer » (LS 13), dix jours d’événements et d’activités, tant au niveau mondial que régional, ont mis en évidence la diversité des personnalités et des identités qui composent le mouvement.

Les catholiques se sont réunis avec l’espoir et la conviction fervente qu’ensemble nous pouvons créer un avenir meilleur pour tous les membres de la création. Un concours de photos, un festival d’artistes pour la création, des actions de désinvestissement, des dialogues et bien d’autres activités ont composé cette semaine.

5. La célébration oecuménique du Temps pour la Création

La saison œcuménique qui réunit chaque année des chrétiens de différentes confessions du 1er septembre, Journée de prière pour la sauvegarde de la création, au 4 octobre, fête de saint François d’Assise. Cette année, des milliers de chrétiens ont construit de nombreuses « tentes d’Abraham ». La première a été celle reçue par le Pape.

La thématique « Une maison pour tous ? Renouveler l’Oikos de Dieu », a rassemblé les catholiques avec nos frères et sœurs chrétiens du monde entier pour prier et agir en faveur de notre maison commune.

François a de nouveau occupé le devant de la scène en réunissant le patriarche œcuménique Bartholomée et Justin Welby, archevêque de Canterbury, pour publier une déclaration commune historique.

Engagées dans la collecte de signatures pour la pétition catholique, les communautés ont organisé de nombreux événements pour agir et aussi pour prier ensemble.

6. Un nombre record d’institutions s’engage à désinvestir

Un nombre record d’annonces de désinvestissement par des institutions religieuses s’est produit cette année.

En mai, 36 institutions de 11 pays ont fait une annonce commune de désinvestissement des combustibles fossiles en amont du sommet du G7. Parmi ce groupe, on retrouve l’Église du Pays de Galles et les diocèses de Bristol et d’Oxford, les premiers diocèses d’Angleterre à désinvestir.

Par la suite, en octobre, avant la COP 26, une annonce d’encore plus grande ampleur a été réalisée. Elle concernait cette fois-ci 72 institutions religieuses qui se sont engagées à désinvestir leurs 4,2 milliards de dollars d’actifs sous gestion combinés.

« Petit à petit, nous avons compris que soutenir le statu quo actuel ne suffisait pas. Nous devons agir », a déclaré Mgr Bill Nolan, évêque principal pour l’environnement à la Conférence des évêques d’Écosse.

7. Semer l’éco-spiritualité à travers le monde

Avec #LaudatoSiLent nous avons entamé l’année avec une résolution quotidienne et un itinéraire semaine par semaine qui nous a guidé à travers cinq types de jeûne différents: des achats, de la viande, de l’électricité, du plastique et du silence. 

En outre, chaque mois, nous continuons à enrichir notre éco-spiritualité par le biais de la Rencontre Laudato Si’, une ressource mensuelle et gratuite parfaite pour permettre aux cercles Laudato Si’ de partager avec leurs communautés.

La Rencontre mensuelle de prière nous a réunis chaque premier vendredi du mois, accompagnés à chaque fois d’une région différente. De l’Asie-Pacifique à l’Amérique du Nord, en passant par l’Afrique et les pays lusophones et hispanophones, tout le monde a participé !

8. La plateforme d’action donne vie à Laudato Si'

En conclusion de la Semaine Laudato Si’, le Pape François a parlé pour la première fois de la Plateforme d’action Laudato Si’, un espace permettant aux individus et aux communautés de donner vie à Laudato Si’ grâce à un processus de sept ans.

Promu par le Dicastère du Vatican pour la promotion du développement humain intégral et soutenu par le MLS, cet outil vise à donner aux institutions, communautés et familles catholiques les moyens de mettre en œuvre Laudato Si’ de manière pratique, inspirant par là-même d’autres personnes à faire de même.

« Cultivons le respect des dons de la Terre et de la création, inaugurons un mode de vie et une société en fin de compte éco-durables. Nous avons la possibilité de préparer un avenir meilleur pour tous. Des mains de Dieu, nous avons reçu un jardin, nous ne pouvons pas laisser un désert à nos enfants », a déclaré le pape François.

Rejoignez-nous 
9. Prier pour la Création au sein d’un réseau

Le Creation Care Prayer Network (Réseau de prière pour la sauvegarde de la Création) est une initiative visant à accompagner grâce au pouvoir de la prière les personnes et les espèces les plus touchées par l’injustice climatique et écologique.

Plus de 200 communautés contemplatives religieuses et laïques ont rejoint ce réseau en s’engageant à prier pour la guérison de notre maison commune

La directrice associée du MLS, Christina Leaño, a déclaré le jour du lancement :  » Notre maison commune a de toute urgence besoin de nos prières. Le pape François nous appelle tous à « réparer les dommages causés par l’abus humain de la création de Dieu ». En animant ce réseau, nous espérons unir les catholiques et inspirer les communautés du monde entier à prier sincèrement pour l’ensemble de la création ».

10. Vraiment, nous avons grandi !

2021 a sans aucun doute été une année de grande croissance pour le MLS. Les formations d’animateurs ont rassemblé près de 9 000 étudiants, avec un total de 2 169 animateurs certifiés issus de 67 pays.

Il existe à présent 801 cercles Laudato Si’ dans 37 pays, avec 284 nouveaux cercles en 2021, tandis que les chapitres nationaux sont désormais au nombre de 40. En outre, nous avons été rejoints par 75 nouvelles organisations membres, ce qui en porte le nombre total à 850.

Quelques exemples de la multitude d’activités menées se retrouvent dans le podcast hebdomadaire du MLS, disponible en anglais et en espagnol, qui présente des histoires variées du monde entier, à l’image de l’histoire de la famille Laudato Si’ du Honduras, celle de Vietnamiens engagés pour la pétition, ou encore celle de dessinateurs encourageant une conversion écologique.

Merci d’avoir rendu tout cela possible !

De la part du Mouvement Laudato Si’, nous voulons vous remercier pour avoir fait part de cette année 2021 marquée par la guidance de l’Esprit Saint. Pour avoir participé à nos dialogues en ligne, aux prières mensuelles, aux événements mondiaux et pour avoir accompagné le mouvement par votre prière.

Nous remercions notre Dieu Créateur et prions pour que nous continuions à faire vivre Laudato Si’ dans le monde entier et à aider tout un chacun à réaliser sa conversion écologique et à prendre soin de notre maison commune comme jamais auparavant en 2022.

 

Guadalupe García Corigliano
Guadalupe García Corigliano

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires