Source de l’image: Arnaldo Ramirez

L’histoire suivante a été écrite par Arnaldo Ramirez,  Animateur Laudato Si’, qui a profité du confinement engendré par la COVID-19 pour suivre la formation d’Animateur Laudato Si’. Il ne lui a pas fallu longtemps pour se mettre à l’œuvre et pour mener des activités qui impliquent de plus en plus sa communauté grandissante.

Je suis Arnaldo Ramirez, Diacre permanent et référent latino-américain du mouvement des Amis de Sainte Joan Antida de la Congrégation des Sœurs de la Charité de SJA. J’appartiens à la paroisse de Sainte Catherine de Sienne de l’Archidiocèse de la Très Sainte Assomption du Paraguay.

L’une des bonnes surprises que m’a apportée la pandémie, si je puis dire, a été la possibilité de participer à la formation en ligne des Animateurs Laudato Si’. C’était pendant la période où nous étions obligés de rester à la maison par mesure de protection, et comme tout est devenu virtuel et que j’avais un peu de temps à disposition, j’ai pu suivre cette formation. Au début, c’était juste pour passer le temps, mais en approfondissant un peu, j’ai aimé et j’ai commencé à prendre cette formation au sérieux. C’est ainsi qu’en octobre 2020, j’ai obtenu la certification d’Animateur Laudato Sí.

À partir de ce moment-là, j’ai commencé à me mobiliser, en formant un groupe de jeunes appelé Laudato Si’, pour parler de l’encyclique Laudato Si’ sur la sauvegarde de notre maison commune. En novembre de la même année, nous avons planté 70 arbustes avec les jeunes dans la chapelle de Saint-François d’Assise. En 2021, j’ai lancé une émission de radio diffusée le samedi matin, intitulée « Laudato Si’… sur la sauvegarde de notre maison commune », afin de sensibiliser davantage de personnes à la nécessité de protéger notre planète et la Création.

Au début de cette année, nous avons commencé à inclure, dans le plan pastoral des sept chapelles de mon réseau, des activités afin d’impliquer les enfants, les jeunes et les adultes à travers la catéchèse, en cherchant à les sensibiliser à la protection de l’environnement. Nous avons travaillé dans chacune des chapelles avec différents projets : nettoyage des trottoirs, création de jardins et de vergers, recyclage, et bien d’autres activités encore.  

Le mois dernier, nous nous sommes réunis pour célébrer la messe de Laudato Si’, en rendant grâce à Dieu pour le don de la Création et en concluant la première étape de notre projet sur la sauvegarde de notre maison commune. À cette occasion festive, nous avons béni les animaux domestiques et les plantes apportés par les familles de la catéchèse.

Dans la deuxième phase du projet, nous envisageons d’étendre nos actions et de nous adresser à nos voisins. Nous voulons aller au-delà de notre chapelle, commencer à nettoyer nos rues et nos terrains vagues, et essayer d’impliquer la communauté pour multiplier nos efforts et garder un environnement propre et convivial.

Je continue d’animer mon émission de radio Laudato Si’… sur la sauvegarde de notre maison commune le vendredi à 20 heures, à partir de ma page Facebook LAUDATO SI-PY. C’est ainsi que je suis devenu une personne plus écologique. De plus, dans ma communauté paroissiale, tout le monde m’associe à Laudato Si’.

Aujourd’hui, ma conversion écologique est beaucoup plus axée sur l’écosystème, c’est-à-dire que je n’ose même plus tuer une fourmi, car j’ai découvert qu’elles sont aussi des créatures de Dieu et j’ai fini par comprendre saint François d’Assise et pourquoi il appelait la Création sa « sœur ».

Je vous invite tous à remplir notre mission de gardiens de la Création.

-PD Arnaldo Ramirez.

Visitez la page Facebook de Arnaldo : LAUDATO SI-PY

Rejoignez Arnaldo, Sr Saïdé, Sr. Narguis et d’autres amis des Sœurs de la Charité pour célébrer le Temps pour la Création.

Regardez l’interview de Arnaldo (autorisez les sous-titres YouTube):